Permis de conduire
Publié le 15 Octobre 2014 à 10h38 - 20139 v.

Une limite à 100 chevaux pour les jeunes conducteurs

Vous êtes un jeune conducteur et votre projet immédiat est de trouver une voiture neuve pas chère. Sachez qu’une mesure est en phase d’être prise afin d’interdire la conduite de véhicule de plus de 100 chevaux aux plus jeunes conducteurs. C’est en tout cas ce qui ressort de la proposition de loi soumise à l’Assemblée nationale par un groupe de députés.

 

jeunes conducteurs

 

Les détails de la mesure

Cette proposition de loi a été faite dans le but de réduire la surmortalité chez les plus jeunes conducteurs. Les chiffres indiquent en effet qu’alors que cette catégorie de conducteurs ne représente que 9 % des conducteurs, on constate pourtant que 21 % des morts sur la route et 22 % des blessés concernent cette catégorie. La situation a été donc jugée critique par ce groupe de députés au point de les pousser à proposer cette mesure. Celle-ci indique que pendant les 3 années de la période probatoire qui suit l’obtention du permis, il faudra interdire aux jeunes conducteurs d’être au volant d’un véhicule dépassant 73 kW, ce qui équivaut environ à 100 chevaux. Dans le texte rédigé à l’occasion de cette mesure, on insiste sur le fait que c’est l’usage qui serait considéré et non la propriété. Et donc, les jeunes conducteurs ne pourront pas se servir par exemple de la voiture sportive de leur papa après l’obtention de leur permis. Il leur faudra forcément attendre 3 ans avant d’avoir cette possibilité.

Une décision salutaire

Ce projet de loi, simple cohérent et réaliste dans son élaboration tombe à pic. Son application est, en tout cas, souhaitable et permettra de battre en brèche ceux qui veulent qu’un bridage global à 130 km/h soit permis. Avec cette décision, ce sont plusieurs vies humaines qui seront sauvées. Mais il faut tout de même insister sur le fait que les conduites irresponsables soient plus à la base des accidents mortels. En effet, il est clair qu’un jeune conducteur, qui ne maitrise pas bien sa sportive et qui s’emploie à appuyer sans cesse sur le champignon, a de fortes chances de foncer droit dans le mur. C’est pareil aussi pour celui à bord d’une citadine de faible puissance, mais qui roule sans aucun respect du Code de la route. Par ailleurs, il ne faudrait pas se limiter seulement à la puissance du véhicule dans ce débat. Le rapport poids/puissance est important de même que l’âge du véhicule. Aussi, il serait bon d’encourager la fabrication de voiture dotée de plusieurs équipements de sécurité comme l’airbag et des outils d’assistance à la conduite.